La gaule antrainaise
      La gaule antrainaise

APPEL A BÉNÉVOLES ET ADMINISTRATEURS

Plus que jamais nous avons besoin de vous si nous voulons atteindre l'objectif en bonne voie de doubler le nombre de nos bénévoles et de ses administrateurs annoncé lors de l'AG réalisée en visio en février et de l'AG extraordinaire du mois dernier en présentiel ayant réuni à chaque fois près d'une trentaine de participants en présence de nos élus (maire et député locaux). 

A titre d'exemple, une équipe de jeunes retraités s'est constituée la semaine dernière afin d'amplifier les travaux effectués par nos équipes sur les six samedis de chantiers de restauration de cet automne. Un premier chantier de remise en état de deux bras de dérivation de la Loisance  a démarré et d'autres chantiers vont suivre (démarrer) . Mais nous avons besoin encore plus de bras, de cœur, d'intelligence et donc de solidarité pour mener les nombreux projets de l'association. Jeunes et moins jeunes, hommes et femmes, de tout horizon. L'AAPPMA s'est construite depuis des décennies sur des projets et des moments forts réunissant jusqu'à une centaine de personnes. 

Un calendrier associatif a déjà été mis en ligne avec les dates des samedi 9 et 23 octobre (avec une opération d'envergure avec 40 tonnes de cailloux à mettre en place dans le Couesnon à Romazy), 6 et 20 novembre, 4 décembre. A l'avenir, nous le ferons aussi probablement pour les dates de jours dans la semaine. Pour rappel, le lieu de rendez-vous est à 9h rue du Couesnon à Antrain (Val Couesnon). Le repas du midi est offert, un moment de convivialité vivement apprécié.  

La date de l'Assemblée Générale à l'occasion des futurs élections et renouvellement de ses membres est fixée au vendredi 19 novembre à 20H30 (lieu et modalités à venir). 

Ces dates sont l'occasion de vous intégrer selon vos possibilités même de manière limitée et ponctuelle au sein de notre association en tant que bénévole ou administrateur. Les petits ruisseaux font les grandes rivières !

Nous avons d'ores et déjà  le renfort de nouveaux administrateurs de qualité :

- Philippe Bossard, ancien chef de service de l'OFB (Office Français de la Biodiversité) désormais à la retraite, et pêcheur depuis toujours  sur la Loisance. Son expertise technique apportera une valeur ajoutée forte à la politique de l'AAPPMA sur la restauration des milieux aquatiques

- Philippe Richard : bénévole actif avec sa compagne depuis des années au sein de notre AAPPMA et également pêcheur, notamment sur le Léguer, près d'où ils résident désormais. Ses compétences en termes de gestion et aussi son retour d'expérience sur la très dynamique AAPPMA du Léguer seront un atout supplémentaire.

Le bénévolat est le principal actif d'une AAPPMA avec la richesse de son patrimoine halieutique, et non l'argent qui peut dormir dans ses caisses. 

Ce patrimoine devra être mieux pris en compte à l'avenir au niveau départemental et national à l'occasion des prochaines élections. Le patrimoine financier important  accumulé dans les caisses de quelques AAPPMA en dehors du nord ouest du département mériterait d'être mieux fructifié.

Nous avons dénoncé à plusieurs reprises ce déséquilibre croissant  entre les territoires ruraux et les territoires urbains sans mécanisme suffisant de péréquation des différentes instances administratives. 

L'heure des élections est aussi l'heure des bilans et surtout des propositions pour le futur. L'enjeu sur la restauration des milieux aquatiques au service de la qualité de l'eau, de la diversité du patrimoine halieutique et donc de toutes les formes de pêche est le centre de nos préoccupations.
Nous avons soutenu le projet du fonds de solidarité  (principalement dédié au financement des actions de restauration) courageusement mené au début du  mandat par le Président Jeremy Grandière et le conseil d'administration de la Fédération de Pêche 35 mais son résultat est décevant avec ce budget dérisoire de l'ordre de 3795€ même si nous avons eu la chance d'en bénéficier pleinement ce que nous leur en remercions. Mais face à l'hostilité et la pression des grandes AAPPMA urbaines pesant  fortement par leurs nombres de voies majoritaires (1 voie de notre côté contre 3 pour une grande AAPPMA), ce fonds de solidarité (reposant sur un transfert d'une part de la cotisation EHGO des AAPPMA de + 250 adhérents vers les AAPPMA de - de 250 adhérents) a été divisé par 10 par rapport à son projet initial.
Le combat sur la ruralité mené récemment par nos instances de tutelle est aussi sur celui du rééquilibrage des ressources au service des acteurs défendant et portant des actions concrètes sur le milieu aquatique. Ce débat est aussi national au-delà de nos querelles de redistribution des ressources entre les grandes AAPPMA urbaines et les petites AAPPMA rurales de notre département. L'avenir de la pêche associative est en jeu et demandera une remise en question du système actuel. Des solutions existent, le courage politique au service de l'intérêt de tous les pêcheurs doit l'emporter.

 

En attendant des jours meilleurs, notre AAPPMA souhaite renforcer le nombre de ses bénévoles et accroître ses partenariats en cherchant à valoriser le temps passé par ses bénévoles sur les actions de restauration des cours d'eau (en collaboration avec le Sage Couesnon et les deux syndicats), en renforçant la pêche de loisir de poissons sauvages en déversant moins de poissons surdensitaires. 

 

Pour résumer et en comparaison avec le football, nous avons le budget d'un club de National alors que nous évoluons en Ligue 1. Mais nous avons également le sentiment de participer de temps en temps à la Ligue des Champions (par la richesse du patrimoine naturel et halieutique présent avec le saumon comme emblème). 

Si vous souhaitez être un de ces acteurs, rejoignez-nous ! 

Vous souhaitez plus de précisions : contactez nous au 06 84 15 30 72 (Olivier Morazé) ou 06 85 76  56 10 (Bernard Aline) ou même à notre adresse : gauleantrainaise@gmail.com

 

Halieutiquement votre.

 

L'équipe de l'AAPPMA Gaule Antrainaise

Bienvenue sur le site de la gaule antrainaise!

En Bretagne en Ille et Vilaine, la gaule antrainaise pense que la pêche associative a encore de l'avenir et le prouve par ses actions et sa gestion, en particulier pour le saumon et la truite. Exemple concret: la création de 5 km de parcours mouche dont 3,5 km en nokill!