La gaule antrainaise
      La gaule antrainaise

Actualités

PRENONS CONSCIENCE, LE TEMPS PRESSE

Sur ces mots très forts chargés de symbole, extrait du slogan de cette page de la Bande Dessinée SAPIENS (adaptation du phénomène mondiale d’une œuvre littéraire majeure de Yuval Noah Harari éditée chez Albin Michel), je vous souhaite ainsi que toute l’équipe de l’AAPPMA d’Antrain nos meilleurs vœux de santé en cette nouvelle année.

L'année 2020 nous a tous chahutés et a même bouleversé nos vies et nos consciences. Cette décennie ouvre une nouvelle ère aussi dans le rapport de l’homme avec la nature et notre responsabilité à nous tous est grande dans cet équilibre fragile. Prenons conscience, le temps presse…

Le Covid19 agit et va agir comme un  tsunami dans le monde de la pêche. Cette crise sanitaire inédite et violente affecte nos vies et la pérennité de nos structures associatives.Notre vie est éphémère comme la libellule, celle d’une association aussi peut l’être, mais les rivières et les poissons sauvages seront toujours là pour nous apporter du plaisir au bord de l’eau. L'année 2020 nous rappelle sur le plan sanitaire, climatique et économique que rien ne sera jamais comme avant. 

Nous sommes en danger comme nos écosystèmes. Notre loisir, la pêche, en cette période est certes un moyen d'oublier ce quotidien mais nous devons nous rappeler que notre santé à tous et celle de la planète est aussi un bien précieux à préserver et entretenir.

Soyons clair, le monde de la pêche ne tourne pas rond et est déjà en crise. Pour ne prendre qu’un seul exemple : la protection et la restauration des milieux aquatiques régis dans nos statuts sont des mots forts mais des actes encore insuffisants face aux enjeux de qualité d’eau et sans nos poissons d’alevinage, nous n’aurions plus que nos yeux pour pleurer dans nos rivières  massacrées dans les années 70. Certes ces missions de restauration sont principalement gérées par les syndicats mixtes de rivières selon les directives des Sage en place (composé sur le bassin versant du Couesnon d'une équipe de qualité  au niveau du SAGE et des syndicats avec un renouvellement ces dernières années de personnes motivées et qualifiées) , mais notre contribution en tant qu'AAPPMA (Association Agréé de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques)  pourrait encore mieux compléter et  accompagner par quelques moyens supplémentaires les programmes en place ambitieux certes mais encore trop limitées financièrement. Les petits ruisseaux font aussi les grandes rivières !

Notre AAPPMA est fragilisée économiquement depuis des années avec des moyens de plus en plus réduits malgré une légère hausse des ventes de carte depuis cinq ans. Nous sommes pourtant une des rares associations dans le département à mettre en œuvre la mission de Protection des Milieux Aquatiques.  Nous sommes renforcés dans nos convictions que les enjeux pour demain passent par une meilleure prise en compte des spécificités de chaque AAPPMA, socle de base de la pêche avec ses nombreuses personnes sur le terrain se mobilisant et se sacrifiant pour leur passion. La tâche est rude et immense pour nous bénévoles, et parfois décourageante.  Soyons humble et modeste également, notre rôle est certes important mais aussi limité face à ses immenses enjeux,  surtout pour nous association rurale, loin des métropoles où se concentre historiquement le gros bataillon des pêcheurs...et donc des cartes de pêche.

En  février 2020, j’annonçais mon souhait de ne pas me représenter pour des raisons de temps essentiellement familiales et professionnelles aux élections prévues lors du dernier trimestre 2020 et désormais décalées pour des raisons sanitaires à la fin de cette année.  Devant l’immensité de la tâche et les difficultés de l’année écoulée, j’ai même songé démissionner mais l'AAPPMA La Gaule Antrainaise est une famille, ma deuxième famille et on n’abandonne pas sa famille.

Une organisation se dessine pour continuer les défis et les combats de demain :  partager avec le plus grand nombre le plaisir de pêcher dans un environnement de qualité. Nous recherchons toujours aussi un étang à louer qui nous manque cruellement.  

On n’a pas le droit d’être pessimiste quand on a des enfants. Je me répète cette phrase lors de mes profonds moments de doute. Et ils sont nombreux partagés par notre équipe : fragilité financière accélérée des AAPPMA surtout rurales (les rivières sont plutôt en campagne, et les nombreux citadins…dans les villes éloignées de nos territoires), manque d’ambitions à certains niveaux et surtout de  moyens sur les restaurations de rivières, faible communication et solidarité entre les structures liées à l’univers de la pêche, désintérêt progressif des pêches des salmonidés au profit de nouvelles espèces comme le silure, insuffisance d'une classe d'âge jeune et féminisée dans les conseils d’administration des AAPPMA, faiblesse de la garderie (malgré un léger mieux), pollutions "diffuses" persistantes  (même si l'amélioration est réelle et bien pris en compte par les organismes en place),  montée en puissance des structures privées (surtout des étangs)…

Mais les raisons d’espérer sont nombreuses car cette crise accélère les consciences et la nécessité d’agir…pour survivre !

Nous avons de faibles moyens mais des idées à partager avec vous pour l’avenir si vous souhaitez vous engager même à un faible niveau.  Votre contribution en cotisant dans une AAPPMA comme la notre nous aide et est aussi une reconnaissance de notre travail et convictions.

Le temps annuel de l’Assemblée Générale est modifié en ce début d’année. Aucune date ne peut être annoncée pour des raisons sanitaires. Nous réfléchissons fortement à partager prochainement en visioconférence via zoom les moments forts de l’année écoulée en dressant aussi le bilan des cinq dernières années. Dans le rapport annuel de cette AG, prochainement publié sur notre site web, nous y dresserons son bilan et les projets pour le futur. Les idées sont nombreuses et les vôtres sont les bienvenues.  Au sein de notre AAAPPMA, nous restons persuadés que nous pouvons en mettre en œuvre sur le long terme. De manière solidaire avec les pêcheurs et  tous les acteurs en place du monde de la pêche et de l’environnement. On retrouve à tous les niveaux (du pêcheur jusqu’à la Fédération de pêche 35) des personnes de qualité animées par des idées qui méritent d’être écoutées et rassemblées.

PRENONS CONSCIENCE, LE TEMPS PRESSE… Mobilisons nous ! Les solutions seront collectives  pour contredire tous ensemble la chanson de Michel Fugain « Nous n’avons pas le temps ». Vivement le monde d’après… Un monde meilleur :  plus sobre, solidaire, convivial et plus humain. Nul doute que nous, pêcheurs, y participeront . Au milieu coule une rivière... et le bonheur avec.

J’espère que nous aurons aussi  plus simplement l’occasion de partager tous ensemble le spectacle des libellules au bord de l’eau. Cette espèce vieille de plus de 300 millions d’années nous montre la voie à suivre : nous adapter ! 

Au nom de toute l’équipe de la Gaule Antrainaise, excellente année 2021.

Portez vous bien.

Olivier Morazé

Président AAPPMA Gaule Antrainaise

Aux habitants et acteurs du Bassin Versant du Couesnon

Dans le cadre du projet européen ALICE (https://project-alice.com/fr/alice-project/), l'université de Bretagne Occidentale, en collaboration avec le Syndicat Mixte du Sage Couesnon, réalise actuellement une enquête à destination des habitants du bassin versant du couesnon.

Cette enquête s’intéresse principalement aux rapports que les habitants du bassin entretiennent avec la nature, au regard de différents enjeux présents sur le territoire (qualité paysagère, état de la biodiversité, risques naturels, agriculture, urbanisation). Elle vise à déterminer quelles sont leurs attentes et priorités personnelles pour chacun de ces enjeux ainsi qu'à évaluer leur consentement à contribuer à la mise en place d'actions en faveur d'une transformation plus ou moins importante de la qualité de l'environnement.

Nous diffusons actuellement le questionnaire aux différents organismes et acteurs locaux du territoire et sommes à la recherche de relais de communication afin de gagner en visibilité. C’est pourquoi je me permets de vous contacter aujourd’hui, afin de savoir s’il vous serait possible de relayer cette information et de partager le lien d’accès à l’enquête à travers vos réseaux.

Voici le lien d'accès à l’enquête : 
https://questions.huma-num.fr/SurveyServer/s/ALICEBVC/EnqueteAMURE/questionnaire.htm

Cartes de pêche 2021 "jeu cocours"

Afin de récompenser la fidélité de leurs adhérents en ce début d'année 2021 et soutenir le réseau de dépositaires en Bretagne, les fédérations de pêche bretonnes organisent au sein de leur association régionale une grande opération mettant en jeu 1 000 bons d'achat offerts par tirage au sort.
Pour participer au jeu concours, il suffit de prendre sa carte de pêche "majeure" ou "interfédérale" en Bretagne, directement sur le site www.cartedepeche.fr ou chez un dépositaire entre le 15 décembre 2020 et le 28 février 2021 inclus.
Ces bons d'achat, d'un montant de 20 ou 30 euros, pourront être consommés dans les commerces dépositaires de cartes de pêche désignés par chacune des fédérations.
Ainsi, 15 bons de 20 euros et 10 bons de 30 euros seront tirés au sort chaque jeudi (à partir du 14/01), dans chacune des quatre fédérations bretonnes. Durant ces 10 semaines, ce seront donc au total 1 000 pêcheurs qui se verront ainsi récompensés.
Les gagnants seront contactés par la fédération puis leurs noms seront affichés sur notre site internet et notre page Facebook.
Le règlement du jeu est également accessible sur notre site internet : https://www.peche35.fr/.../3662-tous-a-la-peche-en-2021-.htm
Pour information, cette action est financée en totalité par la FNPF et l’EHGO.

Retour à la pêche ?

<< Nouvelle image avec texte >>

Compte rendu AG 2020

ePaper
Partager :

Etude saumon

Etude saumon

ePaper
Partager :

Restauration de rivière

Programme du samedi 26 octobre 2019

Bras de loysance en amont du Meiderouet

Reprise des journées de restauration de rivière le samedi 21 septembre 2019. Rendez vous au local de la gaule antrainaise à 9 h. Nous comptons sur vous

Les prochaines dates sont les suivantes

Le 12 octobre 2019

Le 26 octobre 2019

Le 9 novembre 2019

Le 23 novembre 2019

Le 7 décembre 2019

Compte rendu assemblée générale 2019

ePaper
Partager :

Arrêté réglementant la pêche en eau douce dans le département 35

ePaper
Partager :

Arrêté relatif aux périodes d’ouverture des migrateurs pour 2019

ePaper
Partager :

                       Fête de la pêche 2018

Malheureusement vu les conditions météo, nous avons décidé d'annuler la fête de la pêche du dimanche 10 juin. 

Article Ouest france sur notre président d'honneur

Article Ouest france

ePaper
Partager :

Article Chronique républicaine

ePaper
Partager :
...

Nicolas Hulot donne son feu vert au projet de restauration de la biodiversité de la vallée de la Sélune

Le Mardi 14 novembre 2017

Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire engage avec les élus locaux un projet de restauration de la biodiversité de la vallée de la Sélune. Ce projet permettra à la rivière de retrouver une bonne qualité écologique et visera à terme des aménagements durables dans la vallée.

« La réhabilitation de la continuité écologique du cours d’eau dans la vallée de la Sélune concrétise l’engagement du ministère pour la reconquête de la biodiversité qui doit à présent être un axe prioritaire de l’action gouvernementale et des politiques territoriales pour résorber les conséquences du changement climatique » a déclaré Nicolas Hulot.

La Sélune est un fleuve côtier qui se jette dans la baie du Mont Saint-Michel, dans le département de la Manche. Deux barrages hydroélectriques de 35 et 15 mètres ont été construits dans la première moitié du 20e siècle : le barrage de Vezins et celui de La Roche-Qui-Boit, modifiant profondément le cours d’eau, les paysages, la faune et la flore. La remise en état écologique du cours d’eau est la solution qui ouvre le plus de possibilités pour l’avenir de la vallée, d‘autant que les ouvrages ne présentent pas de perspective sérieuse de reprise d’activité de production d’électricité dans des conditions économiquement rentables.

  • La déconstruction du barrage de Vezins s’étalera du printemps 2018 à l’automne 2019. Ces travaux se poursuivront par ceux du barrage de la Roche-Qui-Boit. EDF poursuivra la gestion des ouvrages pour le compte de l’Etat afin d’en assurer la sécurité jusqu’à la fin des opérations.
  • L'agence de l'eau Seine Normandie financera l’arasement et la renaturation dans le cadre de son programme d’intervention, en concertation avec le syndicat mixte du bassin de la Sélune. Ceci constitue l’opportunité pour les collectivités locales de développer de nouvelles activités économiques et de loisirs autour d’une vallée restaurée.
  • L’arasement des barrages est sans effet vis-à-vis du risque d’inondation. Une surveillance attentive sera exercée pour assurer la sécurité pendant toute la phase des travaux entre juin 2018 et juin 2019.

Cette opération de restauration complète du fleuve côtier sera exceptionnelle et unique en Europe. Ainsi 90 km de cours d’eau seront entièrement ouverts à la reconquête de la biodiversité, notamment grâce au retour naturel d’espèces aquatiques emblématiques comme le saumon de l’Atlantique et l’anguille européenne. Un suivi scientifique des effets écologiques de la renaturation sera assuré.

Fête de la nature le 17 - 21 mai

La  gaule antrainaise, la gaule fougeraise et le parc floral de haute Bretagne ont participés à cette journée. Plus de 1000 personnes ont visité les différents stands

Le dépliant en PDF

ePaper
Partager :

La Gaule Antrainaise, La Gaule Fougeraise et le Parc Botanique de Haute Bretagne s'associent pour reproduire en miniature au Jardin de l'Eau  la deuxième édition de l’événement de sensibilisation au jeune public à la nature et la pêche  "Au Fil de l'Eau" (28&29 septembre et 1er octobre 2017 au Parc Botanique de Haute Bretagne). La création d'une canne en bambou pour les enfants y sera reproduite. Les supers pouvoirs du saumon seront présentés à travers des expos de Bretagne Grands Migrateurs ainsi que des photos et vidéos de restauration de rivière de la Gaule Antrainaise ayant menés à la création de frayères à saumon sur le Tronçon.  

Jounée citoyenne du samedi 13 mai

Environ 20 personnes ont participées à cette journée. Après le travail et autour d'un verre nous avons écouté divers intervenants : Les maires d'Antrain et de La Fontenelle, des habitants connaissant bien l'histoire de ce pont et notre président Olivier MORAZE.

Pêche de l'anguille (rappel)

La déclaration des captures de l'anguille est obligatoire. Vous pouvez télécharger le carnet de capture ici

Consulter les dates d'ouverture et de fermeture dans l'arrêté de la pêche en eau douce ci dessous.

...

         Dernière journée de restauration 2017

Une journée en l’honneur des 38 ans de Présidence de Jean-Paul Lorand était organisée par la Gaule Antrainaise samedi 9 décembre. 25 bénévoles de l’association et d’Eaux et Rivières de Bretagne de toutes générations se sont retrouvées le matin sur le Tronçon afin de conclure les journées de restauration de cet automne. Des opérations de protection des berges ont été menées en utilisant des branches principalement de saules. Cette technique appelée fascinage est une technique ancestrale peu coûteuse permettant de consolider les berges avec des fagots de branchage retenus par des pieux . Les personnes présentes ont eu la chance de voir un couple de saumons sur une zone de frayère.
L’après-midi, la même équipe a été visité sur des sites réalisés par l’association dont l’enrochement réalisé cet automne sur le Couesnon à Romazy ayant permis une diversification de l’habitat et à l’avenir des promesses d’une vie piscicole plus riche.

Merci aux 12 personnes présentes à cette avant dernière journée de restauration du 25 novembre 2017.

Prochaine journée le 25 novembre 2017

Rendez vous au local à 9h (moulin du Couesnon) ou sur place, voir carte.

Le 11 novembre 2017. Suite de l'enrochement du Couesnon sur le secteur de Romazy, et sortie d'arbres au moulin du Couesnon et sur le parcours de la vallée de l'Angle. Une quinzaine de personnes à cette journée.

Une quinzaine de personnes a participé à la journée de restauration du 14 octobre 2017. Le but de cette journée était l'enrochement d'un parcours sur le Couesnon avec 50T de cailloux.

(Les cailloux ont été fournis par le syndicat mixte Couesnon aval

Ouverture de la pêche des carnassiers

Le bureau

Président: MORAZE Olivier

Trésorier: ALINE Bernard

Vice président: COURCAMBECK Jean Pierre

Secrétaire: LAURENTIE Michel

Actualités

Visiteurs depuis

le 01/01/2016